© Copyright 2019 Galerie good friday. All rights reserved.

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • RSS Classic

ETERNAL SUNSHINE

Mariève Pelletier (CA)
Lucille Peget (FR)
 

Vernissage le samedi 31 août 2019 à partir de 19h
Opening on Saturday 31 August 2019 from 7pm

Exposition du 31 août au 20 septembre 2019
Exhibition 31 August to 20 September 2019

 2 rue Théaulon - 30220 Aigues-Mortes

Horaires et jours d'ouvertures d'été, jusqu'au 20 septembre Du jeudi au dimanche de 15h30 à 19h30 

Dans le cadre de l’exposition « Eternal Sunshine »  Marieve Pelletier présente des photogrammes, qui sont des techniques photographiques oubliées. C'est entre-autres grâce  à la lumière du soleil que sont révélés les sujets de la photographie, d'où le titre "Eternal Sunshine" en référence au film "Eternal Sunshine of the spotless Mind..."

 

L’évolution rapide de la photographie numérique a profondément bouleversé la condition artistique du médium. À travers les applications « ready-made » sur téléphone, la diffusion instantanée sur les réseaux sociaux et l’extrême accessibilité du médium, la qualité photographique se perd dans l’excès. 

 

Cette prolifération et exploitation de l’image photographique, non destinée à un contexte artistique, appauvri le médium. Comment émerger de ce flot d’images et se démarquer ? Et comment construire du sens ? 

 

D’une part, en considérant une démarche dans la durée plutôt que dans la rapidité d’exécution. Par l’utilisation des techniques anciennes de photographie (calotype, cyanotype et anthotype), je tends à me détacher de cette notion de vitesse associée à la photographie actuelle. Cela nécessite un degré d’expertise technique ainsi que des connaissances approfondies sur l’histoire des techniques photographiques, la chimie et la physique. Ces longues manipulations mènent à la fabrication d’images uniques, révélées par la lumière du soleil. Ainsi, ce processus donne tout son sens  au mot « matière photographie ». La précision objective et mécanique est  donc délaissée pour retrouver une subjectivité et une singularité matérielle. 

 

Les autres questions qui nourrissent mon travail sont : Quelles formes l’image peut-elle prendre ? Qu’elles en sont les limites ? Sur quels supports?  Je désire dépasser  « le voir » et tendre vers le « toucher ». Travailler la photographie comme de la matière pour la rendre palpable et lui donner diverses formes dans l’espace. 

 

Mariève Pelletier

Photogramme

Le photogramme ou dessin photogénique est une image photographique obtenue sans l’aide d’appareil photo. Le sujet (négatif ou objet) est placé directement en contact avec la surface photosensible, puis exposé sous une source lumineuse (soleil, néons U.V.). C’est le scientifique/photographe William Henri Fox Talbot qui découvrit cette technique en 1841. 

 

 

Calotype 

Calos (beau) Typos (impression).

 

Technique inventée par William Henri Fox Talbot breveté en 1841. Il permet d’obtenir une image (négative ou positive) qui deviendra, des années plus tard, la base de la photographie argentique moderne.

Celle-ci est composée de nitrate d’argent qui lui donne cette couleur brune si caractéristique.

 

 

Cyanotype

Procédé inventé en 1842 par John Frederick William Herschel. Grâce au citrate d’ammonium ferrique ajouté au ferricyanure de potassium, on obtient des images monochrome bleu de Prusse. Ce procédé fonctionne par contact direct, soit par photogramme.   

 

 

SolarFast

Technique photographique alternative mais contemporaine, celle-ci est uniquement sensible aux rayons du soleil. Elle permet d’obtenir des couleurs intéressantes qui n’existaient pas au 19 ème  siècle.